Publié le

CAMELLIA SINENSIS

Un arbre aux feuilles persistantes, qui doit CE nom, au naturaliste suédois Carl von Linné.
Il peut atteindre 15, voire 30mètres, pour de rares spécimens de plus de 1500 ans.
Vous l’aurez reconnu : CHA

Son infusion a suivi les voies maritimes et atteint tout d’abord le Japon puis la Corée. Même s’il faut le préciser, des théiers sauvages appelés Yamacha , poussent dans les montagnes du sud du Japon, depuis la préhistoire.

Vous ne serez pas surpris de la place spéciale que le thé occupe au Japon. Si vous n’en étiez pas convaincu, oserais — je comparer son importance pour les Japonais, à celle qu’occupe l’industrie du cinéma pour les Américains.

Puisque, si sur le versant sud du mont Lee sur 110 m de long, on peut admirer la célèbre enseigne d’HOLLYWOOD en immenses lettres connues du monde entier.


Sur le flanc de la montagne AGAWATAKE un gigantesque kanji sculpté dans des cyprès sur 130 m de large, « écrit » son nom CHA !!

 

Le thé est une boisson consommée quotidiennement. Il est habituel de déguster un bancha ou un hojicha au restaurant par exemple, ou en petit groupe, un gyokuro ou un sencha raffiné en toute convivialité. Le thé est si bien intégré dans la culture nipponne qu’il existe deux termes pour désigner le thé : o cha pour le thé vert japonais, par opposition à ko cha qui fait référence à tous les autres thés (non japonais) comme les thés noirs ou oolong ou encore les thés parfumés. Le thé est au cœur de la vie quotidienne du pays à tel point que l’essentiel de sa production est consommé sur place. On trouve partout des distributeurs de thé en canettes, où des millions de Japonais glissent chaque jour une pièce sur leur trajet quotidien.

 

Au Japon, le thé est lié au tao : à la notion d’éveil. Il invite à la sagesse. Sa pratique est artistique et
spirituelle dans un rituel méditatif : le Chanoyu

Si Rikyû écrivait :
« Le thé n’est rien d’autre que ceci :
Faire chauffer de l’eau
Préparer le thé
Et le boire convenablement.
C’est tout ce qu’il faut savoir »

La voie du thé est la recherche d’une simplicité, dont le long cheminement complexe, est au-delà de celui si fugace d’une vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *